La plupart des experts s’accordent à dire que, pour perdre du poids, il faut combiner tout un ensemble de mesures différentes, ce qui explique la popularité des effets cosmétologiques externes chez les personnes des deux sexes. Parmi les procédures proposées par les salons et les cliniques de médecine esthétique, l’une des plus abordables est l’électrostimulation. Elle est pratiquée généralement auprès d’un établissement spécialisé. Comment procéder correctement et quelle est l’efficacité de cette procédure ?

Qu’est-ce que l’électrostimulation pour la perte de poids ?

La technique elle-même a été développée à l’origine non pas pour éliminer les kilos superflus du corps, mais pour la rééducation et le maintien des muscles en état de fonctionnement chez les personnes temporairement immobilisées. L’électrostimulation est utilisée chez les astronautes, les patients alités pour prévenir l’atrophie musculaire. En termes généraux, il s’agit d’une procédure physiothérapeutique effectuée localement et qui force les muscles à accepter la charge. Vous pouvez pratiquer la séance auprès de Studio Jam Bodytec. Le centre de remise en forme à Grenoble se trouve au 334 RUE DES 20 TOISES, LE MAGISTERE 1 38950 SAINT MARTIN LE VINOUX.

Mécanisme d’action

L’électrostimulation est basée sur l’effet d’un courant pulsé, dont la fréquence est comprise entre 15 et 150 mHz et l’intensité est de 15 mA. Ce courant est transmis par des plaques d’électrodes fixées sur le corps. La similitude de ces signaux faibles avec ceux générés par le cerveau et transmis par les fibres nerveuses entraîne la contraction du tissu musculaire, en augmentant son excitation motrice. La force de la contraction dépend de la fréquence sélectionnée de la décharge électrique. Il en résulte un entraînement localisé qui conduit à :

  • La destruction des cellules graisseuses (lipolyse) dans une zone spécifique ;
  • Une activation générale du système cardiovasculaire ;
  • La stimulation des processus métaboliques ;
  • Une augmentation de la circulation capillaire et veineuse ;
  • L’amélioration de la circulation lymphatique ;
  • L’amélioration de la tonicité de la peau ;
  • L’accélération de l’élimination des toxines et des toxiques ;
  • L’élimination des réserves de liquide (en excès) dans les tissus.

Les salons qui font la promotion de l’électrostimulation l’appellent comme un substitut à la salle de sport. Il y a une part de vérité dans ces affirmations, car l’électrostimulation atteint les muscles qu’il est difficile de solliciter par eux-mêmes avec des exercices d’un volume suffisant, mais pour obtenir l’effet d’un bon entraînement musculaire, il faut plusieurs séances.

Les contre-indications

Il existe un certain nombre de contre-indications à l’électrostimulation musculaire :

  • Période aiguë de lésions ischémiques du tissu cérébral, du cœur (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde) ;
  • Néoplasmes malins ;
  • Maladies graves du système cardiovasculaire ;
  • États fébriles, y compris septicémie ;
  • Maladies de la peau à l’endroit de la stimulation.

L’électrostimulation est contre-indiquée chez les patients souffrant d’épilepsie, car la procédure peut provoquer une crise. En cas de lésions traumatiques des nerfs, des muscles et des tendons, l’électrostimulation peut être pratiquée un mois après la suture. L’électrostimulation est strictement contre-indiquée pendant la grossesse, car le stimulus électrique peut entraîner une augmentation du tonus utérin et provoquer une interruption prématurée de la grossesse. Vous pouvez appeler le 07.80.21.93.53 pour connaitre plus de détails sur cette méthode minceur.